Traces de vie à Saint-Rivoal
Roudoù buhez e parrez Sant-Riwal

Témoins d’un passé qui n’en finit pas d’être présent

Derniers articles

  • Puits &maisons à avancées | Puñs&Tiez gant un avañs-taol

    4 août 2014, par herker

    De quoi s’agit-il ?
    Vous vous trouvez dans la rue surnommée "Rue Saint-Michel" par des habitants farceurs. Historiquement c’est le site du convenant "meur", le convenant "principal", quévaise de l’abbaye du Rellec jusqu’à la Révolution. Vous pouvez y voir des habitations anciennes en L avec des avancées dans le prolongement du toit (avañs-taol) plus modestes que l’apoteiz de la maison Cornec. Regardez bien, on devrait y retrouver l’asymétrie de la façade de l’avancée (la fenêtre se trouve presque (...)

  • Four à pain | Forn-vara

    3 août 2014, par herker

    De quoi s’agit-il ?
    Ce four est l’un des fours du bourg qui en comportaient probablement plus d’une demi-douzaine : la mission du patrimoine régional y a repéré quatre fours, deux fournils, un fournil mixte étable-fournil. Tous ne sont pas accessibles au public car ils se trouvent sur des terrains de particuliers. Certains étaient collectifs comme le grand four du site Cornec qui en regroupe déjà trois de différentes tailles et types de construction. On notera dans la maçonnerie une pose haute de (...)

  • L’école : la façade | Ar skol : an tu-araok

    2 août 2014, par herker

    De quoi s’agit-il ?
    L´école est bâtie en 1879 par Paul Charreteur, entrepreneur de Sizun, d’après les plans de l’architecte Armand Gassis, de Châteaulin ; puis agrandie en 1909 (travaux Mazé).
    1923-1924 : La municipalité de Brasparts accepte la construction d’un préau et l’amélioration des privés, cela sous la menace de séparation de Saint-Rivoal qui aura effectivement lieu en 1925. Il y a, à cette époque, 120 élèves (garçons et filles) à l’école.
    1934 : des crédits sont votés pour le mur de clôture et (...)

  • Le presbytère | Ar presbital

    1er août 2014, par herker

    De quoi s’agit-il ?
    Propriété de la commune, ce presbytère était régulièrement loué au recteur de la paroisse. A partir de1963, comme la demande n’en a plus été faite par le clergé, il a été loué à des particuliers.
    15 février 1969 : le conseil municipal décide la vente du presbytère et de son jardin au département, à l’exception du petit presbytère situé près de la barrière du cimetière (celui qui porte la plaque "LA BRETAGNE, A_M", probablement un jeton d’assurance d’une société établie à Nantes en 1842) (...)

  • Accéder au wiki

    30 décembre 2013, par Administrator

    Pour accéder aux autres articles sur le wiki, passer par : Wikiriwal

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.