Pont&Lavoir (Moulin-neuf) | Pont&Pont-gwelc’hen (ar Vill-nevez)

, par  herker , popularité : 68%

De quoi s’agit-il ?

La passerelle en bois, créée vers 1990 et rénovée en 2015, a pris la place d’un petit pont en pierre bleue (désignation locale des dalles de schiste). Ce pont, rétabli également en 2015, avait été en partie emporté par le courant. Il permettait l’accès au Moulin-Neuf et servait de raccourci aux écoliers qui venaient du côté Sud de la commune (Kergombou, Gwazh-al -Ludu, Penn-ar-Favod).
Il y avait aussi le long de la rivière, en amont de la passerelle, des dalles que les gens appelaient des "ponts à laver", "pont gwelc’hen" en breton : elles servaient de lavoir.

Au sujet des lavoirs, voir l’étude de Daniel Giraudon :
Daniel Giraudon : lavandières

Diwar-benn petra eo ?

Pontig ar Vill-Nevez

Ar pont-koad oa bet graet evit kemer plas an hini kozh, aet gant an dour. Renevezet eo bet e 2015. Ar pont bihan kozh, bet savet gant mein-glas, zo bet adlakaet en e blas adarre. Aze oa an hent evit mont d’ar Veilh-Nevez. Dre aze ivez ez ae ar vugale o tont deus kostez Kergombou evit mont d’ar skol : berroc’h oa !
Bez e oa ur "pont-gwelc’hen" e-kichen, pe "ur stêr-welc’hen", graet gant mein-glas ivez.

E St-Riwal, gwalc’hen pe gwelc’hen= gwalc’hiñ

Kavet e vez ivez e levr Koulizh Kedez, Yezh va zud, 2012, an dra-mañ : "Dilhad fank da werc’hen ", tost a-walc’h deus welc’hen .