Fontaine&lavoir | Feunteun&lenn-welc’hen

, par  herker , popularité : 48%

De quoi s’agit-il ?

Cette source alimentait en eau l’ancien village de Kêr-d’an-Traoñ dont il ne reste plus que quelques murs. Deux parcelles sont visibles sur l’ancien cadastre à l’ouest du lavoir ; elles sont actuellement plantées en verger conservatoire. Elles portent le nom de "Parcou ber"=les champs-goutte. Cela peut être l’espace dans lequel on mettait le linge à égoutter (verbe breton : berañ). Mais un rapprochement avec "bered"=cimetière n’est pas non plus à exclure, surtout que la fontaine était nommée "Feunteun ar zant" (La fontaine du saint). Ou tout simplement un champ où poussait un poirier (ar berenn, voir Archi29 serie4H1688).

fontaine&lavoir

Elle alimentait aussi un petit lavoir dont on voit encore les "ponts", autrement dit les dalles de schiste qui se trouvent en bordure.

En hiver, ce lavoir était préféré à ceux de bords de rivière (Moulin-neuf et Pont-ar-Varn) parce que l’eau de source y était réputée plus tiède.

Pont de lavoir

L’endroit est au centre de l’ancien terroir, entre le domaine des jardins et vergers au-dessus et les prés en contrebas.

Au sujet des lavoirs, voir l’étude de Daniel Giraudon :
Daniel Giraudon : lavandières

Ar feunteun hag al lenn-welc’hen

Kavet e vez ivez e levr Koulizh Kedez, Yezh va zud, 2012, an dra-mañ : "Dilhad fank da werc’hen ", tost a-walc’h deus welc’hen .

Er lenn-mañ e oa klouaroc’h an dour e-pad ar goañv. Lod a deue amañ neuze, kuit da vont d’ar stêr. Gant mein-glas en-dro d’al lenn oa bet savet ar "pont-gwelc’hen".
Pa deu an dour diouzh ur feunteun ("Feunteun ar sant" he anv) e vez graet kentoc’h gant ar ger "lenn" eget gant ar ger "poull". Sañset, en ur "poull", ne vez dour nemet e-pad ar goañv (deuet gant ar glav).

Diwar-benn petra eo ?